Quels sont les éléments d'une bonne couverture?

Plusieurs composantes non-négligeables entrent en ligne de compte lors de l’installation d’une couverture.

  1. Il faut prévoir un bardeau de qualité, soigneusement sélectionné selon vos goûts, votre budget et le type de toiture. Le bardeau lui-même déterminera la longévité de votre toiture, c’est pour cette raison qu’il faut bien réfléchir et questionner des spécialistes pour éviter les mauvaises surprises.
  2. Les garnitures des noues en rouleau doivent être installées à la jonction de deux versants de la toiture. Il faut l’étendre sur toute la longueur du joint pour éviter les digues de glace.
  3. La protection d’avant-toit tient lieu de membrane d’étanchéité et de protection supplémentaire contre les digues de glace. Il faut l’installer sous les bardeaux, à des endroits stratégiques comme par exemple, le long des avant-toits, au niveau des solins et des joints.
  4. La sous-couche offre une protection supplémentaire contre les fuites, contre la pluie poussée par le vent et l’humidité. Selon le degré de la pente de votre toiture, il est possible que 2 couches s’imposent.
  5. L’aérateur est un dispositif placé sur la toiture afin d’aérer correctement l’intérieur de l’entre-toit. Une bonne aération permet d’éviter de multiples problèmes possibles.
  6. Les solins sont des bandes métalliques qui forment un joint étanche et qui sont indispensables pour protéger les endroits les plus enclins à causer des fuites, tels les cheminées, fenêtres, évents, etc.
  7. Pour fixer les solins, il est essentiel d’opter pour une colle entièrement compatible avec le bardeau sélectionné.
  8. Le larmier doit être posé à l’avant-toit et aux rives. Cet élément permet à l’eau de bien s’évacuer sur les bordures du toit.

Y a-t'il une différence entre le rendement des bardeaux organiques et des bardeaux en fibre de verre?

Le bardeaux en fibre de verre constitue la nouvelle génération de bardeaux et remplace le bardeau organique maintenant désuet.

Qu'est-ce qu'une digue de glace?

Une digue de glace se forme lorsque l’air chaud fait fondre la neige accumulée sur la toiture. L’eau s’écoule alors le long de la pente du toit et gèle à nouveau à un endroit plus froid, généralement sur les bords. Une masse de glace s’accumule, empêchant ainsi la nouvelle neige qui fond de passer. L’eau se retrouve bloquée par la digue et monte, s’infiltrant sous les bardeaux. C’est à ce moment que les risques d’infiltration augmentent.

Qu'est ce qui peut causer une digue de glace? Comment en éviter la formation?

Les digues de glaces peuvent être causées par le soleil qui fait fondre la neige, une quantité insuffisante d’isolant dans l’entre-toit, les conditions météorologiques changeantes, une mauvaise ventilation de l’entre-toit ou, encore, une gouttière mal installée qui risque d’empêcher la neige ou la glace de tomber.
Pour éviter les digues de glace, il faut, bien sûr, identifier la cause de leur formation et prendre les mesures qui s’imposent. Par exemple, nous n’avons aucun contrôle sur le soleil et les conditions météorologiques, il est donc primordial de prévenir en posant de la garniture pour noue dans les endroits les plus susceptibles de perdre de la chaleur. Si le problème est causé par une isolation ou une ventilation défaillante, il est impératif de l’améliorer dans les plus brefs délais. Assurez-vous que les gouttières ne nuisent pas et que la neige et la glace peuvent facilement glisser du toit.

Une mauvaise ventilation peut-elle réellement causer des dommages à une toiture?

L’accumulation d’humidité réduira considérablement la longévité de votre toiture. Il est important de mentionner que les manufacturiers n’honorent pas nécessairement leur garantie si le travail n’a pas été effectué selon les règles de l’art.